Notre histoire
Albert Niels (1917-1978)

68, année historique

En 1968, notre père et grand-père Albert Niels (1917-1978) achète le fonds de commerce et l’immeuble du Café de la Justice, appelé auparavant Au Vieux Saint Martin.

A l’époque, la place du Grand Sablon n’est pas ce qu’elle est actuellement. C’est un lieu perdu entre le haut et le bas de la ville de Bruxelles, habité et apprécié par de nombreux artistes. Hergé y a son atelier, René Magritte et Paul Delvaux fréquentent assidument le quartier, les artistes du mouvement COBRA tiennent des réunions et organisent des expositions Rue de la Paille 30.

Albert Niels entreprend des travaux de rénovation en collaboration avec le designer belge Christophe Gevers. La décoration, révolutionnaire alors, privilégie les matières nobles telles que le chêne massif, le laiton, le cuivre, le cuir, la pierre bleue. De nombreuses œuvres d’artistes pendent aux cimaises du restaurant.

L'histoire continue...

En novembre 1968 l’établissement ouvre ses portes. Le succès est directement au rendez-vous et ne cesse de se démentir.

Albert Niels est un grand collectionneur d’art et il a déniché lors d’une vente publique en 1965 une sculpture datant du XVI siècle de Saint Martin, le Saint des pauvres. Il décide de redonner le nom original de l’endroit à son restaurant et d’en faire son emblème.

En 1988, les deux fils d’Albert Niels, Albert-Jean et Philippe, entreprennent d’importants travaux de modernisation.

Depuis 2011, cette véritable institution bruxelloise est dirigée par Albert-Jean Niels et son fils Frédéric.

Famille Niels

1890

Naissance de Joseph Niels, fils d’agriculteurs du Pajottenland

1908

Joseph Niels obtient un poste à ­l’Hôtel Savoy à Londres

1915

Joseph Niels revient à Bruxelles et devient directeur de La ­Taverne Royale dans les Galeries de la Reine

1924

Joseph Niels invente la recette du filet américain,
inchangée depuis

1926

Ouverture de l’hôtel-restaurant Canterbury au 129 Boulevard Emile Jacqmain

1935

Pavillon indépendant lors de ­l’Exposition Universelle de ­Bruxelles

1940

Décès de Joseph Niels. Ses fils Albert et Georges lui succèdent

1948

Ouverture de Nielsvins
Ouverture du restaurant ­de l’hôtel Claridge à
Buenos Aires en Argentine

1958

Restaurant du pavillon de ­l’Argentine à l’Exposition Universelle de Bruxelles Albert Niels reprend le flambeau avec ses trois fils, Michel, Philippe et Albert-Jean

1968

Ouverture du restaurant Au Vieux Saint Martin au Grand Sablon

1971

Ouverture de La Marie-Joseph au Marché aux Poissons de Bruxelles

1974

Ouverture du restaurant Au Duc d’Arenberg Place du Petit Sablon

1978

Décès d’Albert Niels. Ses trois fils lui succèdent mais Michel Niels quitte l’association rapidement

1992

Ouverture du restaurant Le Canterbury aux Etangs d’Ixelles

2011

Albert-Jean et son fils Frédéric ­reprennent le restaurant Au Vieux Saint Martin à leur seul compte

2015

Ouverture du restaurant Au Grand Forestier à Watermael-Boitsfort

2017

Ouverture des Chambres de ­Martin, nos chambres d’hôte au dessus du Vieux Saint Martin

2018

Ouverture du restaurant Au Savoy Place Georges Brugmann à Ixelles

2020

Lancement de « Alfred », notre service de livraison et de vente à emporter de plats cuisinés

Fin 2022

Ouverture prévue de notre ­nouveau ­restaurant Claridge, à Waterloo

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez le menu dès qu'il change!